VEDIASYSTEM : DISPOSITIF INTELLIGENT DE DIAGNOSTIC ET D’AIDE À LA VENTILATION MANUELLE

Par Dr Abdo KHOURY et Alban DE LUCA

Médecin urgentiste, CHU de Franche Comté Project Manager, Société Archeon

L’arrêt cardiaque est la première cause de mortalité chez l’Homme. En France, on constate 60 000 décès par an, avec moins de 10% de taux de survie aux gestes de premiers secours. Des spécialistes se sont consacrés à développer de nouveaux outils afin d’optimiser le massage cardiaque – planche à masser automatique par exemple – mais les taux de survie sont restés faibles.

Il a été démontré que la ventilation était efficace dans seulement 0 à 38% des cas sur le terrain. En 2013, le CHU de Besançon a mené une étude impliquant 140 professionnels de santé. Ils ont constaté dans 80% des cas une hyperventilation causant une réduction du débit cardiaque et du taux de survie. C’est dans ce contexte que la société Archeon a développé un dispositif de monitoring de ventilation manuelle : Vedia System.

Ce dispositif médical permet une ventilation efficace et constante. Il est adaptable à tous les insufflateurs manuels présents sur le marché et dispose d’un capteur à usage unique afin de limiter les risques d’infections entre patients. Les capteurs sont entièrement calibrés en usine et peuvent résister à des températures de -18°C à 50°C, correspondant aux conditions extrêmes auxquelles les secouristes peuvent faire face. Doté d’une interface utilisateur simple et intuitive, il peut contrôler le volume d’air insufflé. Cette interface permet également de gérer la fréquence et les volumes d’air, et possède un système de détection de fuites afin d’assurer le bon positionnement du masque. Le boîtier est résistant aux chocs ainsi qu’aux projections de liquides et dispose d’une batterie interchangeable d’une autonomie de deux heures minimum en environnement extrême.

Le dispositif a été testé par 40 professionnels de santé. Les résultats ont montré une nette amélioration de la ventilation avec une efficacité passant de 15 à 90%. Vedia System n’est encore qu’au stade de prototype, il devrait passer des essais cliniques en 2018 et Archeon espère une commercialisation du produit d’ici fin 2018 ou début 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.