Travaux AFIB : Retour Mission Imagerie RSNA

Par Laurence CHAVE, Ingénieure Biomédical, CH Orange &
Mikael DESLANDES, Ingénieur Biomédical, CHU Nantes

« La radiologie de demain se dessine autour de l’intelligence artificielle et de la médecine de précision ». C’est l’affirmation sur laquelle s’est ouvert le congrès RSNA (Radiological Society of North America), un congrès international qui a regroupé 27000 congressistes et 700 exposants à Chicago
du 25 au 30 novembre 2018.

Un groupe d’ingénieurs de l’AFIB s’est rendu sur place pour réaliser une mission de veille technologique en imagerie médicale. Laurence Chave, ingénieur biomédical au CH Orange et Marc Pommier directeur des investissements aux hôpitaux universitaires Henri Mondor, nous font un retour sur l’état de l’art et le marché de l’imagerie médicale.

Cette année, l’intelligence artificielle était au cœur du sujet. Loin des fantasmes de 2016 sur le remplacement potentiel des radiologues par l’IA. Cette technologie est devenue une solution très prometteuse permettant de gagner du temps lors de l’acquisition, notamment grâce à de nouveaux
algorithmes de débruitage, la reconstruction d’images post-injection avec des doses d’agent de contraste moindre, ou l’optimisation des protocoles. Elle se révèle également très utile pour l’interprétation avec des segmentations plus performantes, permettant par exemple un repérage
automatique des anomalies, ou encore l’amélioration du flux de travail.

La performance des algorithmes basés sur l’IA dépend de la quantité et de la qualité des données utilisées pour leur développement par apprentissage automatique (machine learning) et la capacité des sociétés à les intégrer au workflow des hôpitaux.

Le congrès RSNA a été l’occasion de dévoiler Des innovations dans les différentes modalités d’imagerie. Parmi elles, le développement du parc IRM : 80 IRM très haut champ (>3T) ont été installés dans le monde, dont 3 en France, l’amélioration des antennes (souplesse, poids, chevauchements d’éléments et shimming coupe à coupe), l’augmentation du confort patient avec des séquences silencieuses. La plupart des fabricants ont intégré l’IA dans leurs solutions que ce soit en scanner, en radiologie conventionnelle, en mammographie ou en échographie.

À cette occasion, une nouvelle entreprise nommée United Imaging a été présentée pour la première fois. Ce géant chinois dispose d’une offre complète en imagerie : radiologie, scanner, IRM 1,5 et 3T, TEP-CT corps entier et TEP-IRM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.