TRAVAUX AFIB : RETOUR BIOLOGIE 2017

par Sandrine ROUSSEL Ingénieure biomédicale  CHU de Besançon

Chaque année, l’AFIB organise des  missions d’expertise sur l’offre  industrielle en diagnostic in-vitro et sur  l’état de l’art en biologie médicale. Elles  débutent par un appel à candidature  dans lequel le processus de sélection est  détaillé. 

L’objectif est ainsi de bénéficier des  nouveautés présentées lors des différents  congrès via un groupe d’ingénieurs adhérents  à l’AFIB qui assure l’expertise technique. 

Deux missions ont été organisées ces  dernières années. Tout d’abord, Euromedlab  en 2017, recevant près de 5 700 congressistes  venus de 117 pays, puis l’AACC (American  Association for Clinical Chemistry) Annual  Scientific Meeting en 2018, qui a accueilli  20 000 congressistes et 750 exposants.  

De multiples objectifs motivent ces  missions en biologie médicale. Elles  permettent notamment d’assurer une  veille technologique et scientifique grâce  aux nombreuses conférences tenues et aux  exposants présents. Ces derniers dévoilent  leurs derniers dispositifs innovants, encore  indisponibles en France, puis proposent des  démonstrations et tests afin d’appréhender  leur fonctionnement. L’équipe d’expertise de  l’AFIB intervient alors à travers la publication  d’articles dans la revue IRBM News, assurant  la diffusion des connaissances et le partage  des informations recueillies. 

De plus, ces missions permettent de  comprendre le contexte de la biologie et  d’établir le lien avec les industriels. Ces  congrès représentent l’occasion de nouer des  relations différentes avec ces derniers, au  travers d’échanges sur des présentations et  des interventions concernant les tendances  et les évolutions en médecine de laboratoire.  Les récents sujets abordés soulèvent des  thématiques sur la cancérologie et ses  thérapies ciblées, la détection des anomalies  génétiques, l’efficacité de dépistage du  cancer ou encore les questions éthiques liées  à la génétique. 

Le laboratoire de biologie étant un service  support des autres services médicaux, il joue  un rôle majeur dans le diagnostic à l’hôpital  et en médecine de ville. La technicité de ses  utilisateurs, le vocabulaire spécifique utilisé  et la forte réglementation qui s’y applique  font de ce domaine un service particulier  qui requiert de l’ingénieur biomédical une  connaissance toute aussi pointue. Face à  cette discipline en grande mutation, les  missions d’expertise de l’AFIB constituent  un véritable apport de connaissances pour  mieux la comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.