Travaux AFIB : mission bloc opératoire Arab Health

Par Joel DELODE, CH Aix en Provence, Alexandre MASSEI, CH Rochefort, Xavier PAYET-BURIN, GHM de Grenoble &
Laurent BOURGEOIS, CHU de Rennes

L’Arab Health est un congrès international qui regroupe chaque année plus de 4150 entreprises exposantes, environ 84000 professionnels de santé et 140 000 visiteurs sur 4 jours d’exposition. Pour la seconde fois après 2016, l’AFIB a mandaté un groupe de 6 ingénieurs adhérents pour se rendre à ce congrès qui s’est tenu du 28 au 31 janvier 2019 à Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Leur mission était de faire un état de l’art sur les nouveautés et tendances du marché notamment concernant certains équipements standards du chirurgien, la vidéochirurgie et le management du bloc opératoire y compris autour du parcours patient.

En électrochirurgie, l’offre industrielle reste conséquente avec de nombreux fournisseurs, mais ne connaît pas de révolution. On note tout de même qu’au niveau des dispositifs d’insufflation et d’aspiration de fumées, de nouvelles avancées ont été présentées notamment le couplage des deux techniques et l’amélioration de la qualité du pneumopéritoine avec des pressions moins fortes.

La gestion et l’intégration de la vidéochirurgie au bloc opératoire se base essentiellement sur la définition des besoins : flux entrant/sortant, choix de la qualité vidéo (Full HD, 4K ou 8K), connectique, transmission vidéo ou réseau. On remarque que le domaine du grand public vis-à-vis des standards de type écran (HD, 4K, …) par exemple influence grandement celui du médical et que les évolutions sont rapides. En outre, on note que les applications à venir dans le domaine de la vidéo et les technologies de gestion de flux vidéo, poussent vers des solutions de gestion dans le format lp (réseau). Les colonnes de vidéochirurgie évoluent également rapidement et d’ici quelques années l’intérêt sera de dépasser la simple visualisation et d’embarquer d’autres modalités (aide per-opératoire, caractérisation des tissus ou points d’alertes sur un geste chirurgical).

Enfin, le parcours patient était au cœur du sujet lors de l’édition 2019. Les principales sociétés dans ce domaine ont dévoilé leur vision et elles ont insisté sur 3 grands thèmes qui permettent et participent à l’amélioration du parcours patient : le Big data et data management, la communication intra et extra hospitalière, et le contrôle, la sécurisation et l’amélioration des processus de prise en charge du patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.