TRANSPORT D’ÉCHANTILLONS PAR DRONES

par Jean-Luc SILBERSTEIN Ingénieur d’affaires Abbott Diagnostics

Parue en 2010, l’ordonnance Ballereau  a encouragé la mutualisation des  laboratoires médicalisés. Cette loi a  conduit à une refonte de la logistique,  notamment des transports d’échantillons  qui sont trop coûteux, polluants ou peu  fiables dans les délais de livraison. 

Pour les laboratoires, la logistique est  devenue la deuxième dépense la plus  importante après l’achat des réactifs. 

C’est alors en 2016, au cours d’une  discussion entre la société Abbott et le CHU  de Bordeaux, qu’est né le projet Drones  For Life (DFL). Il consiste à transporter  de manière automatisée des échantillons  biologiques et des médicaments en milieu  urbain. Le CHU de Bordeaux possède  3 sites : Haut Lévêque, Pellegrin et Saint  André, qui ont vu l’activité des laboratoires  être rassemblée sur le site de Pellegrin  dans le cadre d’une restructuration. Le flux  de cette nouvelle structure atteint près de  2 000 tubes par jour, avec des délais de  transport de quelques heures parfois. Le  transport par drones offre alors la possibilité  de transférer une charge maximale de 1 kg  en moins de 10 minutes entre les différents  sites. 

Le consortium DFL est créé en Nouvelle  Aquitaine, où l’aéronautique est très  implantée. Ce projet rassemble de nombreux  partenaires : la Direction Générale de  l’Aviation Civile (DGAC), l’Agence Régionale  de Santé (ARS) de Nouvelle Aquitaine, le  cluster AETOS et le CHU de Bordeaux. 

Pour l’heure, les tests de transport sur  2, 5 et 10 km doivent se poursuivre.  Ils devraient mener à l’obtention d’une  dérogation pour une série d’essais sur  Bordeaux durant l’année 2019. D’un point  de vue technique, le drone sera équipé d’une  triple redondance des cartes électroniques,  similaire à l’aviation civile, lui permettant de  voler à une altitude de 100 m. 

En définitive, le projet DFL offre aux  laboratoires une solution dimensionnée  aux pics d’activité pour répondre à des  enjeux économiques directs de logistique et  indirects d’organisation du laboratoire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.