TECHNIQUES ET APPLICATIONS DU CAISSON HYPERBARE

par Professeur Frédéric VARGAS & Dr Benjamin CLOUZEAU Profession : Service de réanimation et d’oxygénothérapie hyperbare Hôpital pellegrin – CHU de Bordeaux

On définit l’hyperbarie comme l’exposition d’un être vivant à une pression absolue supérieure à 1 atmosphère (ATA). On parlera d’oxygénothérapie hyperbare (OHB) lorsque l’inhalation est de l’oxygène pur ou un mélange suroxygéné. Ainsi lors d’une séance d’OHB, Le patient est situé dans un caisson hyperbare où la pression est supérieure à 1 ATA et inhale de l’oxygène.

Le traitement hyperbare résulte de deux facteurs essentiels : l’élévation barométrique et l’augmentation de la pression partielle de l’oxygène. Ces deux facteurs reposent sur deux lois physiques. La loi de Boyle-Mariotte, PV=nRT, montrant que l’élévation de la pression en elle même entraine une réduction du volume gazeux; et la loi de Henry indiquant que la quantité de gaz dissout dans un liquide est proportionnelle à la pression de ce gaz.

L’OHB est un traitement irremplaçable dans trois indications : l’embolie gazeuse (il s’agit de la pénétration d’air dans la lumière vasculaire par exemple lors du retrait d’un catheter veineux) ; les accidents de décompression, qui s’expliquent par le dégagement sous forme de bulles tant dans le liquide sanguin qu’au sein des tissus, de l’azote qui s’y était dissous à la faveur de la pression (l’OHB visant, dans ces deux pathologies à diminuer et/ou supprimer l’embole gazeux et ainsi lever l’obstruction vasculaire) ; et enfin en cas d’intoxication au CO (Monoxyde de carbone) qui provoque une altération du transport de l’oxygéne (l’OHB permettant d’éliminer le CO et diminuerait le risque de syndrome post intervallaire en particuliers les séquelles neurologiques)

L’OHB est aussi prescrite dans beaucoup d’autres pathologies, mais comme traitement adjuvant. On peut citer par exemple les troubles de la cicatrisation et les infections graves de la peau et des tissus sous cutanés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.