SYSTÈME DE GUIDAGE DE MONTÉE DE SONDE : CHU ROUEN

par André Grosjean Ingénieur biomédical  CHU de Rouen et Bruno Fournier Directeur R&D, Robocath


Robocath a été fondée en 2009 dans le  but d’améliorer la prise en charge des  patients victimes d’accidents vasculaires  (infarctus ou AVC).  

Lors d’un AVC, l’équipe médicale dispose  de 4 heures après les premiers symptômes  pour sauver la vie du patient et limiter les  séquelles. En pratique, le diagnostic est  difficile et tous les établissements de santé  ne possèdent pas les ressources humaines  (radiologue interventionnel) nécessaires pour  prendre en charge le patient. Bruno Fournier,  Directeur recherche et développement dans  la société, nous présente R-One™, un robot  de cathétérisation à la fois bénéfique pour le  patient mais aussi pour les médecins. 

Le système est constitué de deux parties.  La première est directement au contact du  patient et se compose d’un boîtier réutilisable,  d’une cassette stérile à usage unique, d’un  bras articulé et d’une tête robotique. Le reste  du matériel, à distance de la zone stérile,  comprend un paravent plombé ainsi que les  commandes permettant de piloter le robot.  À l’aide de deux joysticks, le médecin guide  les pinces du robot dans un mouvement  horizontal et rotatif afin de réaliser les  gestes interventionnels. Une fois le guide  correctement placé, le cathéter est inséré à  l’intérieur du patient jusqu’à la lésion. 

Ce robot présente de nombreux avantages,  à la fois pour les patients, les médecins et  l’hôpital. En effet, R-One™ améliore le geste  pratiqué en diminuant les faux mouvements,  assurant ainsi une intervention contrôlée  et sécurisée pour le patient. Le radiologue  interventionnel n’est plus exposé aux  rayonnements ionisants, il évite ainsi le  développement de cancers et les troubles  musculosquelettiques causés par le port des  équipements de radioprotection et profite  d’une position assise plus confortable.  Enfin, cette plateforme robotique permet  une augmentation de la productivité en  réduisant le temps de l’intervention et sert  de vitrine à l’hôpital en mettant en avant  un enseignement moderne qui tend à se  développer. 

L’ingénieur biomédical du CHU de Rouen,  André Grosjean, a bien compris l’enjeu  d’utiliser des équipements innovants pour  attirer des médecins reconnus et développer  la patientèle de l’hôpital. C’est pourquoi le  robot R-One™ devrait être acquis dans  le cadre d’un partenariat avec Robocath.  L’automate n’attend plus que le marquage  CE médical pour être mis en service lors  d’études cliniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.