Santé connectée : une évaluation indispensable

Par Marie-Pia d’Ortho, Service de Physiologie – Explorations fonctionnelles, Hôpital Bichat

Face à l’essor des usages grand public des objets connectés, s’est développé en parallèle un marché de grande ampleur autour de la santé et le bien-être. En effet, plus de 3,5 Milliards de smartphones actifs sont équipés d’une application spécifique dite de santé/santé bien-être.

Bien que les attentes et les enjeux soient grands : notamment dans le contexte d’un meilleur accès au soin, le télésuivi et la télémédecine, les usages n’en sont pas encore fréquents. Pourtant, ces thématiques permettent de soutenir le virage de l’ambulatoire et contribuent également à l’empouvoirement du patient : il devient lui-même acteur de sa santé, créant ainsi un contrat avec son équipe soignante. Cela permet de passer d’un simple phénomène d’observance à l’adhésion du patient. L’utilisation de dispositifs médicaux connectés permet également d’asseoir la médecine des 4P en collectant des données massives et multimodales. De ce fait, des clusters de patients devraient être identifiés grâce au Big Data et à l’IA afin d’adapter au mieux les traitements à leurs pathologies.

Cependant, face à des avantages indéniables, l’usage des dispositifs médicaux connectés implique des problématiques complexes comme la sécurité et la confidentialité des données, leur pertinence, leur fiabilité et l’intérêt pour le patient. Il est donc nécessaire d’évaluer le dispositif en considérant l’ensemble de son écosystème, établi sur plusieurs couches : l’innovation technologique, la fiabilité des éléments de transmission, le traitement des données et la fiabilité du système de soin en termes de gestion du flux de données.  Multidimensionnelle, l’évaluation comporte un processus structuré et long alors que l’évolution d’un dispositif médical connecté est très rapide. On a alors deux constantes de temps qui s’affrontent, c’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un mode de fonctionnement agile avec une évaluation adaptée au degré de maturation du dispositif et rapide à mettre en œuvre.

Pour conclure, malgré la révolution en cours et ses enjeux, il est important de se donner le temps de l’évaluation. En effet, même si les constantes de temps sont complètement opposées, elle permet de distinguer les objets utiles des gadgets.  Pour aborder ces questions, a été créé le Digital Medical Hub. Il fournit une évaluation complète sur les différents champs, prend en compte les usages et compare les objets entre eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.