RADIOTHÉRAPIE PER OPÉRATOIRE

par Dr Christel BRETON-CALLU, Radiotherapeute au Centre Régional de Lutte Contre le Cancer de Bordeaux


C’est dans cette optique d’optimisation et grâce à une évolution de plus en plus à la pointe de l’innovation thérapeutique, qu’un nouveau dispositif médical a vu le jour ces dernières années : c’est le système Intrabeam®, traitant notamment des tumeurs du sein grâce à une irradiation partielle de
celui-ci. Le premier système Intrabeam® fut installé à la fin des années 1990 et il est possible de retrouver les résultats cliniques dans de nombreuses études, dont la première, appelée TARGET, a été réalisée en 1998.

Traitant notamment les sarcomes ou les tumeurs du sein, la radiothérapie per opératoire est souvent réalisée par curiethérapie interstitielle, à l’aide des LINAC (accélérateurs linéaires) ou à l’aide du Mammosite®. Mais ces derniers requièrent des contraintes organisationnelles et en termes de
radioprotection parfois lourdes et complexes vis-à-vis de l’ASN.


D’un point de vue technique, ce système est composé d’un tube radiogène, un bras comprenant 6 ddl, un générateur de RX allant de 40 à 50 KV et d’une source émettrice d’un rayonnement de basse énergie (max à 50 KV).


Ce système est à utiliser pour des patientes d’âge supérieur à 60 ans et ménopausées. Le traitement s’effectue en 25 séances pendant 5 semaines dont la procédure chirurgicale pour chacune d’elle est la suivante :

  • Tumorectomie et la technique du ganglion sentinelle
  • Mise en place de l’applicateur
  • Bourse glandulaire et mise à distance de la peau
  • Irradiation (la dose est délivrée sur une période de 20 à 30 min)
  • Retrait de l’installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.