Radiothérapie : les nouveaux moyens de traitement

Par Pr David AZRIA Radiothérapeute, coordinateur du pôle de Radiothérapie Oncologique, Montpellier

Depuis la découverte des rayons X (RX) en 1895, de nombreuses avancées ont été faites en radiologie. Dès 1903, les premiers traitements de cancers par RX se sont développés et en 1934, la radioactivité artificielle est découverte. Ces quelques notions historiques montrent que le développement de la thérapie par RX est ininterrompu. La compréhension des effets de l’irradiation sur les métabolismes s’est faite grâce à une collaboration avec les laboratoires de biologie. Les progrès informatiques ont eux aussi joué un rôle important dans ces avancées. L’amélioration de l’imagerie RX a révolutionné la radiothérapie.
En effet, l’imagerie permet une nouvelle approche du traitement par RX qui vise à mieux protéger les tissus sains de l’irradiation. L’acquisition d’images pendant le traitement et le couplage avec d’autres systèmes d’imagerie permet aujourd’hui un repérage précis et en temps réel de la zone à traiter. Par exemple, un Scanner 4D est couplé avec un PET ou un IRM. Ainsi, cela permet de suivre la tumeur pendant son mouvement grâce à des marqueurs implantés. L’émission de RX est stoppée dès que les repères sortent d’un intervalle de confiance. Par exemple, le traitement de la prostate par Tracking Calypso utilise des signaux électromagnétiques pour repérer et suivre la prostate.
La diminution des doses radioactives passe par l’utilisation des drogues systémiques. L’avenir de la radiothérapie doit intégrer l’utilisation de marqueurs prédictifs. Cette technique permet d’évaluer l’efficacité d’un traitement, de détecter une tumeur radiorésistante ou encore de cibler les patients à risque de séquelles post -traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.