PRISE EN CHARGE de l’insuffisance cardiaque à l’hôpital

Par Docteur Benoît MOQUET

Profession : Cardiologue Centre Hospitalier de Saint Brieuc

Nous avons discuté lors de cette session des différentes méthodes de prise en charge d’un patient diagnostiqué insuffisant cardiaque.

Les technologies à disposition sont nombreuses mais dépendent de ce que l’on veut voir.

On dénombre ainsi :

– Echocardiogramme

– Le test d’effort suivi d’un ECG

– L’IRM

– La scintigraphie

– La coronarographie

– L’angiographie

– Le coroscanner

– Les ultrasons intra-coronaires

Suite aux examens choisis par le cardiologue, il a été détecté que le patient aurait sûrement besoin d’un triple pontage. Ce type d’intervention lourde nécessite le calcul d’un score de risque. Dans le cas de ce patient, un score rédhibitoire de 45% a été atteint. Cependant, afin d’améliorer l’état grave du patient, le cardiologue a procédé à la pose d’un ballonnet aortique de contre pulsion ce qui a permis au patient de récupérer rapidement (constat sur angiographie).

Si cette méthode n’avait pas suffis, le cardiologue aurait décidé la pose d’une stimulation multi-sites.

Dans le cas de ce patient, on constate que la prise en charge médicale a été plus efficace que la prise en charge chirurgicale.

En cardiologie il existe beaucoup d’outils de diagnostique et thérapeutiques très utiles aux médecins mais le coût élevé des technologies devient rapidement un problème. C’est pour cela qu’il est primordial de poursuivre une veille technologique afin que le choix du matériel soit le plus adapté possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.