OUTIL D’AIDE À LA DIMINUTION DES ERREURS MÉDICAMENTEUSES : ANALYSE DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE PERFUSION

Par Zina CHAREF et Stephen SQUIRE

Directrice des ventes perfusion et solutions sécurisées, société Becton Dickinson Chef de département Biomédical, Royal Brompton et Royal Harefield, Londres

Afin de garantir le succès de la sécurisation de l’administration, l’ingénieur biomédical doit utiliser une méthode d’approche globale. La société Becton Dickinson (BD) propose des solutions en termes de plateforme logicielle afin de contrôler les pompes à perfusion. La mise en place d’un tel dispositif nécessite quatre étapes essentielles : standardiser la bibliothèque de médicaments disponibles, protéger le patient et le soignant en autorisant l’accès à cette bibliothèque uniquement à la pharmacie, recueillir et évaluer les données dans le but d’améliorer le dispositif si nécessaire.

Cette solution logicielle d’entreprise, appelée Alaris Communication Engine (ACE) permet le déploiement en temps réel des bibliothèques de protocoles médicamenteux sécurisés vers les pompes et les pousse-seringues ainsi que la géolocalisation de ces derniers dans le service. Un des avantages de cette technique est la possibilité de raccorder directement les pompes avec le dossier patient existant de l’hôpital.

L’ingénieur biomédical occupe un rôle très important dans le choix de tels dispositifs. En effet, ces outils d’aide à la perfusion représentent un enjeu majeur puisqu’ils permettent d’améliorer les flux de travail clinique et technique. Cela a pour but d’augmenter la satisfaction de l’utilisateur, le partage efficace des informations et ainsi l’efficience économique de l’établissement.

Stephan SQUIRE, chef du service biomédical de deux hôpitaux londoniens a implémenté cette plateforme sur 650 des pompes à perfusion de son parc.

Ce projet a nécessité la collaboration de nombreux départements de l’hôpital tels que le service informatique, la pharmacie, les ingénieurs biomédicaux mais également les infirmières et les équipes de soins.

Finalement, l’utilisation depuis deux ans de cette plateforme a séduit les utilisateurs, et présente un réel bénéfice pour les patients grâce à la précision des données et à la réduction significatives des erreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.