L’IMPACT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES SUR LA SANTÉ

Par Pr Guy VALLANCIEN

Chirurgien en urologie Président du conseil d’administration de l’école européenne de chirurgie

Lors de ses débuts en tant que jeune chirurgien en urologie, le professeur VALLANCIEN ne s’imaginait pas jouer avec un joystick quelques années plus tard. Grâce à l’avancée des nouvelles technologies, l’indication du traitement chez le patient va être révisée. En effet, la machine analyse des données et indique la technique à utiliser. De plus, les outils à disposition des médecins, tels que le robot Da Vinci et les bras télémanipulés, améliorent considérablement leurs performances.

Du diagnostic au traitement en passant par l’acte chirurgical, la machine joue aujourd’hui un rôle essentiel dans la prise en charge du patient. Grâce à ce fort développement des dispositifs médicaux, il apparaît comme certain que la part humaine en médecine sera prochainement extrêmement réduite. Cependant, une chose est sûre : la moitié des gestes thérapeutiques n’est pas liée à la technique mais au relationnel avec le patient. Cela justifie que les médecins ne seront jamais entièrement remplacés par des machines. En effet, la communication est primordiale entre le soignant et le soigné, ce dernier ayant confiance en l’avis de son médecin. En d’autres termes, le psychisme humain n’est pas remplaçable par une machine ; là est le point fort des médecins. Cette observation pousse à remettre en cause les programmes d’études en médecine qui devraient reconsidérer l’aspect du dialogue, du regard et de la psychologie.

Les nouvelles technologies prennent ainsi une place considérable dans le domaine de la santé. Il faut alors s’interroger sur les limites de ces technologies et dans quel but augmentons-nous perpétuellement leurs capacités. Le rapport bénéfices/risques est à prendre en compte. L’usage de ces outils doit se faire à bon escient, en évitant les mauvaises pratiques pour garder la prise en charge thérapeutique au cœur des préoccupations des médecins. Qu’allonsnous faire de nous au travers de ces machines ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.