Les technologies en biologie médicale qui ont marquées le Ptit Biomed®

LABORATOIRES SUR PUCES

Il s’agit d’un dispositif miniaturisé pouvant effectuer des tâches normalement réservées à un laboratoire (traitement des échantillons, mise en évidence des cellules cibles, etc). Ces dispositifs se basent sur le principe de la microfluidique, science des systèmes manipulant de petits volumes de liquides, de l’ordre des nanolitres aux attolitres.

Quelques exemples d’application :
• Dans l’édition 2015 de Le Ptit Biomed®, on retrouve la détection et la caractérisation des Cellules Tumorales Circulantes (CTC). Ce sont des cellules qui se sont détachées des tumeurs cancéreuses, et migrent à travers le système circulatoire vers des organes éloignés pour former des métastases. Ces éléments sont rares dans le sang, et donc difficiles à détecter.
• Dans des zones défavorisées où l’accès aux soins de santé et aux laboratoires d’analyse est rare, les laboratoires sur puce, grâce à leur portabilité permettent notamment, de diagnostiquer des maladies comme la paludisme et le VIH directement auprès de la population ciblée, sans l’intermédiaire d’un laboratoire physique.

TRANSPORT INDIVIDUALISÉ AUTONOME DES TUBES

Ce système est un concept d’automatisation des laboratoires qui permet de faire circuler jusqu’à 6000 tubes d’échantillons/ heures. Dans l’édition de 2014 de Le Ptit Biomed®, nous avons présenté un de ces systèmes réalisé par la société Sysmex. Il intègre 3 systèmes ingénieux : une voiture électrique autonome qui permet un transport individuel et intelligent ; un circuit sans courroie sur lequel circulent les voitures, avec la possibilité d’organiser le transport des tubes entre différents étages grâce à des spirales à deux voies pour une circulation montante ou descendante. Enfin, un Track Sample Manager qui organise le trajet des différents tubes vers les modules adéquats grâce à des points de contrôle situés sur le circuit.

DES DRONES AU SERVICE DE LA SANTÉ

C’est une innovation vue dans l’édition 2018 de Le Ptit Biomed®. En 2016, le projet Drones for Life (DFL) est né entre le CHU de Bordeaux et la société Abbott. Ce projet consiste à transporter de manière automatisée des échantillons biologiques, des réactifs d’analyse et des médicaments entre les sites d’un groupement hospitalier ou un groupement de laboratoires. Le transport par drones permet d’optimiser la logistique, et offre la possibilité de transférer une charge conséquente d’échantillons et réactifs dans un cours laps de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.