Les membranes de la dialyse

Les membranes de dialyse constituent un des éléments essentiels pour assurer le bon fonctionnement de la dialyse. Cette membrane sépare le sang du liquide de dialyse et doit assurer des échanges passifs par diffusion, ou actifs par ultrafiltration. Son but est d’épurer le sang des toxines urémiques et des facteurs inflammatoires. Elle doit aussi permettre de conserver les éléments nutritifs, immunitaires et hémostatiques du sang. Enfin sa biocompatibilité doit être fortement contrôlée, voire adaptée, à chaque patient.

Il existe deux grands types de membranes de dialyses : les membranes cellulosiques ainsi que les membranes synthétiques. Au fil des années, ce sont les membranes synthétiques qui sont devenues les plus courantes. Elles sont aujourd’hui utilisées dans plus de 80% des cas. Parmi celles-ci on peut souligner les membranes PEPA (polyarylethersulfate) qui possèdent une forte perméabilité en retenant 90% des endotoxines présentes dans le dialysat.

Depuis 2018, une nouvelle membrane de dialyse est présente sur le marché. Il s’agit de la membrane Evodial® de chez Baxter qui est greffée à l’héparine. L’héparine est un médicament anticoagulant utilisé en dialyse pour lutter contre la thrombose. La membrane Evodial permet entre autres de réduire la dose d’héparine par patient. De plus, une étude menée par le docteur Duval-Sabatier montre que le temps de soins et la quantité de matériel utilisé sont également réduits.

Les recherches ont continué à Meyzieu où récemment, la membrane oXiris® a été créée. Celle-ci est constituée de 3 sous-membranes : une adsorbant les cytokines et les toxines, une autre permettant une adsorption des endotoxines et une troisième imprégnée d’héparine. Cette membrane permet de faire des thérapies simultanées de purification du sang, en éliminant les cytokines et les médiateurs inflammatoires. Grâce à une étude randomisée, croisée et menée en double aveugle, l’équipe du Dr. Broman a mis en évidence son efficacité dans l’élimination d’endotoxines chez les insuffisants rénaux aiguës. Dernièrement, le set oXiris® a obtenu une autorisation temporaire d’urgence de la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis. Cette autorisation permet l’utilisation de ce set dans un cadre bien précis. Il est destiné uniquement aux patients infectés à la Covid-19, admis en réanimation et souffrant d’une insuffisance rénale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.