IRM / TEP Le point de vue de 2 fournisseurs

Par Olivier CANNET & Serge RIPART

Philips : Olivier CANNET – Responsable activité médecine nucléaire France

Objectifs de cette technologie :

– conservation des performances de temps de vol de TEP

– conservation des performances de champs de vue de l’IRM

– facilité d’utilisation : même façon de travailler que sur un TEP/CT

Les deux technologies (TEP et IRM) sont séparées : une de chaque coté de la table. La table au milieu a l’avantage que l’on peut gérer le champ magnétique ce qui permet donc des acquisitions enchainées sans dégradation d’image. Sur cette machine, les photomultiplicateurs ont été blindés individuellement et réorientés dans chaque ligne de champ pour conserver les performances de temps de vol.

Grand avantage de cette technologie pour les pédiatriques car il n’y pas de rayonnements ionisants. C’est de plus un complément du scanner.

Siemens : Serge RIPART – Responsable activité IRM

Objectifs de cette technologie :

1 seul examen pour une acquisition simultanée TEP et une IRM en mode de visualisation fusionnée. Intégration concentrique d’un détecteur PET dans une IRM large tunnel 3T.

Avantages du TEP/IRM intégré :

– continuum de diagnostique

– très bon contraste pour les tissus mous : excellent pour l’IRM

– pas de rayonnement ionisant (idéal pour les pédiatriques)

– séquence simultanée

– contraintes d’installation minimales.

Avantages de la simultanéité :

– excellent recalage spatial et temporel

– temps d’examen réduit

– apport d’informations fonctionnelles TEP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.