GHT : approche territoriale et biomédicale

Par Sébastien PONS et Alain ARNAUD Ingénieur biomédical, responsable des plateaux techniques, centre hospitalier Sainte-Anne • Manager, Agence Nationale d’Appui à la Performance (ANAP)

Les GHT sont obligatoires depuis le 1er juillet 2016. La loi impose 4 missions : – une stratégie, une optimisation et une gestion commune du système d’information hospitalier (SIH). – la gestion d’un département de l’information médicale de territoire. – regroupement de la fonction achats. – coordination des instituts/écoles de formation paramédicale et des plans de formation continue.
L’idée est une organisation à la carte : il n’y a pas de modèle unique. Les GHT différent suivant leur contexte local, leurs habitudes de travail en commun, la disponibilité de leurs ressources internes,etc.
La priorité est donc de s’entendre sur un langage commun et se mettre d’accord sur la cartographie du biomédical : guide des bonnes pratiques biomédicales, fiches métiers et fiches ANAP.
La méthodologie utilisée est celle d’une approche par processus. Les macro processus ont pour but de mener à bien les finalités et sont au nombre de 5 : le pilotage
de la fonction biomédicale, la démarche de gestion des risques, pourvoir l’hôpital en équipements biomédicaux et dispositifs associés, maintenir/exploiter le parc des équipements biomédicaux et enfin apporter des stratégies et conseils.
Le but de la GHT est de garantir et d’améliorer la cohérence territoriale ; acquérir, renforcer et diffuser l’expertise, améliorer l’environnement de travail, maîtriser la consommation de ressources, favoriser l’harmonisation et réduire le poids des spécificités locales.
Le travail a abouti à la création d’un catalogue comportant le résumé de ces 6 mois de travaux réalisés par ce groupe de discussion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.