GCS RÉSEAU TÉLÉSANTÉ Une maitrise d’ouvrage opérationnelle régionale pour les échanges sécurisés haut débit

Par Olivier VANTORE

Profession : Directeur Techniques

Société : GCS Télésanté Bretagne www.telesantebretagne.com

Le GCS Réseau Télésanté Bretagne, Groupement de coopération sanitaire existant dans chaque région de la France, est né à la suite d’un besoin de la communauté de se doter d’un outil de coordination des projets de transfert de données patients et d’un besoin d’échange par télémédecine. Financé majoritairement par l’ARS et l’ASIP Santé, il possède 4 missions principales:

– Mener à bien les projets d’organisation du déploiement des SI

– Faciliter la mutualisation des moyens humains et techniques

– Collecter des ressources financières

– Garantir le respect des normes

Ces missions sont mises en œuvre à travers plusieurs projets dans le milieu médical :

– Projet Messagerie sécurisée: Il permet de déployer l’usage d’échange de données entre professionnels de santé

– Projet BIPS (Breizh IP Santé): permet d’offrir un réseau haut débit par le biais d’une infrastructure réseau et de services associés (exemple : la Visio conférence)

– Projet RUBIS (Réseau Breton d’imagerie de santé): Il permet d’échanger des images aux formats DICOM, JPEG, EEG et de mettre en place des procédures de télédiagnostic et téléexpertise. Notons que ce projet, en particulier, est à mettre en place dans un cadre juridique bien défini.

– Projet ORIS (Outil de régulation des inscriptions en SSR): Il permet d’optimiser la régulation des flux des patients entre les structures de court séjour et les SSR

– Projet de Sécurité des SI (systèmes d’informations) Partagés: Il permet d’élaborer un schéma directeur régional de sécurité des systèmes d’informations partagés.

– Projet Collecte des RPU: Il permet une collecte automatisée des résumés des passages aux urgences

– Projets Cancérologie: Il permet la production des comptes rendus des réunions pluridisciplinaires.

Les futures missions du GCS tourneront autour de la finalisation du schéma directeur régional, de la maitrise d’ouvrage ENRS (Espace Numérique du Réseau de Santé), de l’évolution du projet BIPS vers le BIPS 2(un débit plus élevé), etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.