EVOLUTION des traceurs en médecine nucléaire

Par Docteur Florence LE JEUNE

Profession : Médecin nucléaire Centre Eugène Marquis de Rennes

Le Centre Eugène Marquis est entièrement dédié à la prise en charge des cancers. Il assure ses missions avec la volonté permanente d’accroître la qualité de la prise en charge et d’améliorer l’accès aux soins. Constituant un réseau à la fois régional et national, les Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC) dont le Centre Eugène Marquis fait partie, sont porteurs d’un modèle de prise en charge globale et multidisciplinaire des personnes atteintes du cancer.

Jusqu’à présent seul le 18FDG (Fluoro-déoxy-glucose), dérivé du sucre marqué avec le fluor, isotope radioactif, est commercialisée et utilisable en routine. Il donne des renseignements sur le métabolisme glucidique des organes. Les nouveaux traceurs sont plus spécifiques des voies chimiques impliquées dans les processus physiologiques des différents métabolismes. Le fluorure de sodium (18F-Na) est le traceur de référence dans le métabolisme osseux et les dérivés des acides aminés permettent d’évaluer par exemple, l’extension ganglionnaire dans les tumeurs prostatiques ou les récidives des tumeurs cérébrales.

Une autre question, qui a été abordée dans cette session est celle de la TEMP (Tomographie par Emission Mono Photonique). Cette technique présente plusieurs avantages majeurs par rapport à une TEP classique : elle n’a pas de limitation théorique au niveau de la résolution spatiale, on peut faire une acquisition de plusieurs isotopes simultanément et il y a une facilité et un faible coût de production. Couplée à un scanner cette technologie se révèle intéressante au niveau de la correction de l’atténuation (la qualité de l’image augmente sensiblement), du repérage anatomique et de l’aide au diagnostic.

En conclusion les traceurs TEP sont pour l’instant très développés par les industriels et les académiciens mais dans un futur proche, nous verrons peut-être des traceurs TEMP faire leur apparition. des traceurs en médecine nucléaire EVOLUTION Intervenant : Docteur Florence LE JEUNE Profession : Médecin nucléaire Centre Eugène Marquis de Rennes Mail : f.lejeune@rennes.unicancer.fr — Le Ptit Biomed à l’AFIB / Polytech Lyon /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.