DOSSIER PATIENT en réanimation

Par NHenri BENDELAC

Profession : Ingénieur d’affaires

Société : Philips www.philips.com

Le volume et la diversité des documents affiliés à un malade sont aujourd’hui tels qu’il est difficile de les classer et de les manipuler. De nouveaux outils permettent l’informatisation du dossier patient et ainsi de comparer rapidement la multitude de données cliniques, voire d’intégrer de nouveaux paramètres. Le Dossier Patient Informatisé (DPI) permet alors différentes approches et utilisations suivant les intervenants et les données recherchées.

Le DPI comporte 2 interfaces pour l’exploitation et l’analyse des données, et le paramétrage. Il est alors possible d’intégrer les prescriptions, les comptes-rendus d’examens, des clichés médicaux, mais également de calculer des constantes physiologiques ou de modéliser graphiquement des données.

Ce système aide à la prise de décision, et permet une meilleure prévention des erreurs dans les gestes appliqués au patient (plus fréquentes en réanimation) sur le dosage ou l’administration des médicaments. Directement connecté aux équipements médicaux, le dispositif permet un meilleur contrôle et sa configuration est adaptée aux besoins des utilisateurs.

La dématérialisation du dossier patient apporte de nombreux avantages : accès distant possible, réduction de la charge de travail liée à la transcription des données, non redondance de saisie, traçabilité, sécurité, approche multidisciplinaire. Le DPI offre ainsi une vision de synthèse de l’état du patient et apporte des solutions sans créer de charge de travail aux utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.