Demain, quelle imagerie interventionnelle ?

Par Dr Christophe Perret, radiologue, CHU de Nantes • Marie De La Simone, responsable business developpement, Siemens Healthineers • Céline Lecapitaine, european product manager, Interventional radiology, EMEA, Cook Medical

Les changements que connaissent les établissements de santé actuellement découlent de deux facteurs principaux : – Le premier est humain, nous observons une augmentation des interventions ambulatoires ainsi qu’un changement de mentalité de la part des patients, qui désirent rentrer à leur domicile de plus en plus tôt. – Le second est technique, avec le développement de nouvelles pratiques ambulatoires ainsi que la miniaturisation des dispositifs médicaux (DMI).
Ainsi, a été constatée augmentation des interventions par voie mini invasive, de 11 000 à 50 000 en un an.
Cependant, la création de solutions adaptées est longue et intervient dans un contexte d’innovation permanente, ce qui requiert un pilotage particulier de ces projets. Le temps de développement d’un DMI est assez long, entre 4 et 6 ans. La solution apportée est une approche plus globale de la salle interventionnelle.
De ce fait, la conception des plateaux interventionnels se verra fortement impactée, la salle hybride ou multimodale, ne devenant plus un projet d’exception mais bel et bien la règle.
Une réflexion sur la formation du personnel médical et paramédical sera nécessaire à l’appropriation de ces nouvelles approches hautement technologiques. C’est aussi en vue de ces dispositifs hautement technologiques que la recherche de l’ergonomie est primordiale.
En conclusion, nous pouvons voir que notre imagerie tend à se regrouper et à changer. La prochaine étape sera sûrement la réalité augmentée, qui n’est encore qu’à l’étape de prototype mais dont le développement est rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.