Comprendre l’urbanisation du système d’information

Par Mme Rozec, responsable d’application et chef de projet, CHU de Nantes Mme Auvinet, architecte et responsable du domaine, CHU de Nantes

L’urbanisation est l’ensemble des moyens permettant de faire évoluer le Système d’Information (SI) au même rythme que la stratégie de l’organisation. Elle consiste à décrire la structuration de la cible à atteindre et la façon de l’atteindre selon une démarche structurée.
L’informatique s’appuie sur une démarche identique à celle d’une cité. On trouve des parallèles avec cette dernière car on cherche à rénover et repenser le SI tout en maîtrisant les délais et en assurant une continuité de service. Cette démarche s’appuie sur la métaphore du Plan d’Occupation des Sols (P.O.S) d’une cité qui permet de définir des zones au sein du SI : une zone référentielle où se situe les données pérennes de l’entreprise, une zone d’échanges avec l’extérieur de l’entreprise, une zone opérationnelle correspondant au cœur de métier de l’entreprise (production de soins pour un centre hospitalier). Par rapport à la métaphore de la cité, les quartiers correspondent au sous-système informatique, comme par exemple la gestion des blocs opératoires. Les îlots ou blocs sont les éléments les plus fins du SI qui sont potentiellement remplaçables, tels
que les logiciels. Un dialogue permanent est obligatoire pour ajuster le P.O.S aux besoins de l’organisation.
La démarche d’urbanisation se décompose en 4 niveaux : le processus métier, fonctionnel, applicatif, et l’architecture physique. Cette démarche rigoureuse, débute par la stratégie de l’organisation que l’on croise avec l’architecture métier. Concrètement, on réalise une description de tous les processus de l’entreprise qui sont ensuite corrélés avec la stratégie future de l’organisation. Cette étape permet de définir l’architecture fonctionnelle cible. En croisant cette dernière avec l’architecture applicative existante, on aboutit à l’architecture applicative cible. Différents outils sont utilisés pour cette démarche tels que les diagrammes d’Ishikawa décrivant les objectifs principaux sur l’arête principale ainsi que les objectifs secondaires y contribuant sur les arêtes secondaires. La carte du SI est ensuite réalisée par une méthode itérative en commençant par le placement des zones habituellement présentes.

Questions
Cette démarche a-t-elle amené au projet « Ulysse » ? Oui, la connaissance de tout le système nous a permis d’anticiper les interactions en cas de remplacement d’un élément de ce système.
Quelle est la part humaine ? Quand sont mis en place les échanges entre SI et biomédical ? Quels sont les ressources humaines ? Quels sont les domaines ajoutés dans le process pour une bonne intégration des équipements biomédicaux et un bon fonctionnement inter-service ? Lors d’un projet d’intégration d’application biomédical au SI, une coopération est réalisée pour rédiger le cahier des charges avec les descriptions des normes de communication ( DICOM, HL7…).
Existe-il une méthode pour anticiper les évolutions des systèmes d’exploitation et éviter les problèmes de non compatibilité ? Contraintes : Les systèmes d’exploitation sont imposés par les éditeurs. Par contre, les normes d’échange sont imposées aux éditeurs. Des tests sont effectués avec les éditeurs biomédicaux pour vérifier la compatibilité lors du changement de système.
Existe-t-il une définition du système d’information ? Quelles sont ses limites ? En rapport avec les incidents informatiques doivent être remontés les incidents de sécurité informatique d’intégrité, de confidentialité et de disponibilité auprès de l’ARS. Le rôle du responsable de sécurité informatique est de définir la politique en cas d’incident de ce type.
Avec l’imbrication entre le service biomédical et le service informatique existe-il un risque de double remonté d’incident matériovigilance et informatovigilance ? A l’avenir la fonction de responsable sécurité des systèmes numériques devrait être créée afin de prendre en charge ces aspects sécuritaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.