Calculs de retour sur investissement : nouveaux équipements et nouvelles activités

S. JANNES – Contrôleur de gestion – CH de Cornouaille – 2013

Le calcul de retour sur investissement des équipements biomédicaux au sein du domaine  hospitalier public a su se rendre indispensable aux vues du contexte actuel. En effet, la situation financière des hôpitaux français est caractérisée par des recettes de plus en plus rares et des contraintes budgétaires accrues. On assiste ainsi à la favorisation des dépenses financières en  faveur de l’ambulatoire, au recours à l’emprunt et à une convergence avec le secteur privé en  terme de prix. Dans ce contexte, tout projet d’achat d’un nouvel équipement se doit d’être solide et viable d’autant plus que les plans hôpitaux 2007/2012 exigent l’élaboration d’un « business plan ». 

On peut considérer trois étapes clés dans le calcul de retour sur investissement : l’étape de mise en place/identification, l’étape de cadrage et l’étude médico-économique. Ainsi, selon ce processus, certaines missions sont inéluctables. Il faut donc mener dans un premier temps une étude d’offre de soin dans le territoire couvert par l’hôpital. Un benchmarking  viendra aussi compléter cette analyse afin d’évaluer la concurrence et de déterminer le taux de fuite de patientèle qui s’ensuivrait. 

L’étude se conclut par la vérification au bout de six mois de l’atteinte partielle ou totale des objectifs. Cette réussite est déterminée par un projet initialement bien pensé laissant ainsi peu de place à l’imprévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.