AUTOMATISATION en bactériologie

Par Didier TANDE

Profession : Praticien Hospitalier en laboratoire de bactériologie CHU de Brest

L’automatisation des laboratoires de bactériologie a progressé depuis la mise sur le marché des premiers automates d’antibiogramme en milieu liquide, mais en règle générale, les CHU sont en retard au niveau de l’automatisation en bactériologie.

Monsieur Tandé a choisi lors de sa conférence de nous présenter le Maldi-Tof de type Microflex (Bruker Daltonics) dont le CHU de Brest a fait l’acquisition au début de l’année 2011. Le Maldi-Tof est un spectromètre de masse qui, associé au logiciel Biotyper permet l’identification des bactéries par la caractérisation de certaines de leurs protéines. Il insiste sur le fait que les manipulations avec cet appareil sont simples et rapides. A titre d’exemple, Monsieur Tandé nous indique qu’il faut seulement 30 minutes pour identifier 20 bactéries, du dépôt de la bactérie à l’édition du résultat. Cela correspond surtout à 20 mn de travail en temps technicien. Avec les techniques utilisées auparavant l’identification de ces 20 bactéries aurait nécessité 90 mn de temps technicien pour un résultat final à 24 heures.

Principe du Maldi-Tof :

– mesure du temps de vol d’espèces ioniques (protéines)

– traçage d’un spectre dont chaque barre correspond à une protéine

– suivi de l’évolution de l’analyse et lecture des résultats

– exportation et importation des données faciles

– enregistrement informatique rapide

Avantages du Maldi-Tof :

– gain en qualité du travail

– travail sur une faible quantité de bactéries

– en conséquence moins de ré-isolement de bactérie

– moins recours à la biologie moléculaire

En plus du réel gain de temps, le Maldi-Tof a permis une économie d’environ 20 000 € par rapport aux anciennes techniques en seulement 6 mois d’utilisation. Le taux de succès des identifications est par ailleurs supérieur à 90%, ce qui en fait un outil particulièrement performant dans une utilisation de routine dans un laboratoire de centre hospitalier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.