Acquisition par location financière

Olivier COULON  – Area Sales Manager Healthcare – CHG de Meridian – olivier.coulon@chg-meridian.com – 2013

De nos jours il existe plusieurs moyens, pour un ingénieur biomédical, d’acquérir un équipement sans forcément passer par l’achati. Dans le domaine de l’acquisition, la location est de plus en plus d’actualité en vue des conjonctures financières souvent difficiles et des contraintes fortes des techniques de soins. Avec l’apparition de ces nouveaux moyens d’acquisition, on assiste à la professionnalisation du travail d’acheteur ; travail qui demande de connaitre au mieux les options d’acquisitions ainsi que leurs avantages et inconvénients. Ce travail fait bien souvent partie  du paysage des tâches de l’ingénieur biomédical, d’où l’importance d’apprendre à connaitre l’acquisition par location financière ou d’être bien conseillé. 

Après une prise de distance face à l’acquisition par location, les ingénieurs biomédicaux constatent bien souvent que ce moyen permet pourtant de s’adapter rapidement à la mutation d’un service médical ou d’une technique de soins sans pour autant avoir à générer un achat coûteux pour  l’établissement de soins. A l’heure actuelle, les techniques, et donc les équipements, évoluent très rapidement ; acheter un appareil pour le voir se démoder ou avoir à le renouveler après quelques temps n’est donc pas une option valable. La mise à disposition, de plus ou moins courte durée, par location, est donc une option tout à fait viable dans le cas d’équipements étant dédiés à des techniques de soins et des technologies en constante mutation.  

L’acquisition par location offre d’autres avantages que celui de s’adapter au changement. En effet, elle permet aux établissements de se dédouaner des contraintes de recyclage des équipements, d’obtenir plus de souplesse dans les contrats, d’optimiser les loyers, etc. La location financière est donc un moyen d’acquisition qu’il est aujourd’hui intéressant de prendre en compte lors d’un projet d’achat. Les principales centrales d’achat proposent déjà des services de consultations et d’études comparatives pour des acquisitions avec ou sans location. La démocratisation de ce moyen d’acquisition étant relativement récente, il est bon de la prendre en compte sans pour autant l’appliquer à tous les équipements (coûteux ou peu spécialisés particulièrement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.